" Chez lui [Surian], la figure (personnages qui s'embrassent, papotent et mangent) est solidaire du fond, (ce décor d'une existence telle que Georges Pérec la décrit dans Les choses) ; la couleur absorbe le dessin ; l'espace se dilate comme pour faire pièce, faire place à l'agglutinement des êtres humains."

" With him [Surian], figure (celebrities that kiss, chat and eat) is interdependent with the background, (this scenery of an existence which Georges Pérec describes in Les choses); color is absorbsing the drawing; space is dilating in order to make room, to find space to agglutinate human beings. "

Jean Arrouye

" On ne peut ici que se souvenir du poème de Baudelaire où la géante est une image de la beauté moderne, une métaphore de l'œuvre d'art conçue comme paysage, lieu d'exploration du regard et de rêverie imaginaire inépuisable.

Elle semble offrir sa pizza au spectateur dans un geste d'offrande qui n'est pas sans évoquer, par son apparence et sa signification, celui du berger de Cézanne présentant un panier empli de fleurs qui est la métaphore de toutes les ressources de la couleur.

La serveuse de pizzeria de J.J. Surian est à la fois cette figure possible du peintre et de ses moyens (la pizza est une palette) et image emblématique d'un pratique de la peinture comme remémoration syncrétique."

" We can remember here the poem of Baudelaire where the giantess is an image of modern beauty, a metaphor of the work of art designed as a landscape, place of exploration for the eye and for endless imaginary daydreaming.

She seems to offer her pizza to the spectator in a sign of offering which is not without evoking, by its appearance and its meaning, Cézanne's sheperd presenting a basket full of flowers which is the metaphor of all the color resources .

The pizza waitress by J.J. Surian is at the same time the painter's possibilities and his tools (the pizza is a palette) and an emblematic image of painting as a syncretic recollection. "

Jean Arrouye