La série des aventures de Van Gogh des années 70 correspond à la mode d'une peinture hyperréaliste, mais elle a surtout l'originalité d'intégrer les clichés du cinéma au mythe de Van Gogh et au folklore de Marseille: Van Gogh pose au pied de Notre-Dame de la Garde, rencontre King Kong et dans un dîner sur l'herbe mange du saucisson d'Arles - ce qu'il fait très certainement avec Gauguin.

Yves Michaud

On voit un poste de télévision allumé dans un coin du salon où a lieu une scène de ménage - qui semble d'assez bonne qualité - entre Madame et Monsieur. Les fameuses assiettes jaunes de la Veuve Perrin volent à travers la pièce tandis que sur l'écran passe "Apocalypse now" - la charge héliportée walkirisante évidemment. Pendant ce temps les fenêtres du salon sont ouvertes sur la ville et son trafic, dans le ciel passe... un hélicoptère.

We can see a television set switched on in a corner of the living room where a domestic fight takes place, which seems to be interesting, between monsieur et madame. The famous yellow plates of Widow Perrin are flying accross the room while on the screen - " Apocalypse now " is on, indeed the walkirisante helicopter assault. While the living room windows are opened on the city and its traffic, in the sky passes... a helicopter.

J.L Marcos



Ce recours au cinéma le fait entrer en romanesque: les personnages que mettent en scène les photostats de films auxquels se réfère Jean-Jacques Surian sont élancés, élégant, épurés, anges bleus irréels ou danseurs de claquettes merveilleux, filles vêtues de paillettes en strass en talons aiguille et séducteur en smoking blanc souriant à belles dents; les scènes et les paysages qu'il retient parmi les images affichée dans les halls de cinéma viennent des comédies musicales de Minelli.


This use of cinema brings him into a novel: the characters presented by the films photostats to which Jean - Jacques Surian refers to: are svelte, elegant, purified, unreal blue angels or wonderful tap dancers, girls dressed in spangle of strass high heels and smiling seducer in white smoking; the scenes and landscapes that he keeps among the displayed images in the movie theaters' halls come from Minelli's musical shows.

Jean Arrouye

Le cinéma / Cinema (1971-1972)
Le cinéma / Cinema (1973-1977)